• WTL

PORTRAIT SERIES WITH STÉPHANIE MATHIEU

Updated: Mar 24

Steph est Prof de Yoga, Coach et Maman d'une petite fille de 4 mois. Son cabinet est basé en région parisienne, et ses cours de Yoga se font actuellement en ligne grâce à Zoom. Aujourd'hui nous avons le plaisir de passer un petit moment virtuel avec elle et d'écouter avec délectation ses impressions & ressentis sur cette expérience de vie humaine sur Terre...


Coucou Stéphanie! Tout d'abord un grand merci d'avoir pris le temps de répondre à nos questions. Nous sommes super contentes de t'avoir dans notre Série de Portraits :)

Q1. Comment s'est passée ta journée jusqu'à présent ? Est-ce que tu as une routine du matin ou tu es plutôt du genre "Go with the Flow" ?


S: Hello! Alors ma journée a très bien commencé, on est dimanche, il fait un soleil radieux, j’ai pris du temps pour moi, pour ma petite routine matinale qui en ce moment est un peu “chahutée” par l’arrivée de ma petite fille qui passe maintenant avant moi ;) Mais ce matin elle a dormi, c’était génial, donc j’en ai profité pour pratiquer un peu de Yoga, pour lire, pour simplement prendre mon temps et me laisser bercer par les rayons du soleil. Sinon globalement je suis plutôt quelqu’un “who goes with the flow” - j’ai pas forcément de routine matinale et encore moins depuis que je suis maman ;)


Q2. Où est-ce que tu as grandi et c'était quoi ton activité préférée quand tu étais petite ? T'étais plutôt du genre singe qui monte aux arbres, dauphin qui saute les vagues ou alors un petit chaton-lézard qui glandouille sur le canapé ?


S: J’ai grandi en région parisienne - on a eu la chance d’être élevés mes frères et moi dans une maison où on a pu profiter d’un jardin. On a beaucoup joué dehors, j’ai donc le souvenir d’une enfance heureuse avec beaucoup de moments passés dans la nature. J’étais une petite fille plutôt active et dynamique, j'ai beaucoup joué au tennis, qui était ma grande passion, j’ai aussi beaucoup profité de l’ocean, j’ai adoré (et j’adore toujours) aller me baigner dans les vagues au Pays Basque où l'on passait tous nos étés - donc voila, j’ai le souvenir d’avoir été une enfant sportive et de déjà beaucoup aimer être en contact avec la nature.

Q3. Si tu devais décrire le corps humain en UNE SEULE phrase, ce serait quoi ? 


S: J’adore, j’adore, j’adooooore cette question! J’adore l’anatomie et je suis fascinée par le corps humain, et donc pour répondre à la question je dirai: Le corps humain est un univers merveilleusement agencé, réglé et qui accueille en son sein une âme.

Q4. Y a t-il eu un tournant majeur à un moment donné dans ta vie ou est-ce que tu as plutôt vécu une série de réalisations au cours des années ?

S: Plutôt qu’un événement majeur qui aurait créé une grande remise en question, c’est une série d’événements et de prises de conscience qui m’ont amenée progressivement à retrouver ma voie. Au cours des 10 dernières années, ce sont des remises en question professionnelles, des rencontres, des voyages dans des contrées lointaines qui m’ont fait évoluer. Il y a eu des épisodes difficiles qui ont été comme de grandes claques qui permettent de prendre du recul, de regarder sa vie et où l’on va, avec plus de clarté et une meilleure connaissance de soi .


Désormais je sens être profondément à ma place, en tant que professeur de yoga et en tant que coach. Comme un bonheur n’arrive jamais seul, sur un plan plus personnel, j’ai rencontré une âme magnifique qui m’accompagne et avec qui nous avons fondé une famille, et accueilli une petite fille.


Avec du recul, ces points de rupture, les accidents, les maladies, ces crises ont été dures, mais elles ont permis de me poser les bonnes questions, de repartir à zero, et d’y voir plus clair.

Je suis convaincue que nous sommes tous capables de faire face à tout ce qui nous arrive et d’en tirer des apprentissages, même si ils sont parfois difficiles à digérer.

Q5. Quand & Comment le Yoga est-il arrivé dans ta vie ? Est-ce que tu penses que tes vues sur le corps & l'esprit ont changé depuis ce moment ? Et si oui, comment intègres-tu cette approche avec ton activité professionnelle ?


S: Le Yoga est rentré dans ma vie il y a une dizaine d’années, complètement par hasard, dans la montagne au Portugal où j’ai rencontré un groupe d’Ashtangi Irlandais... J’ai cru pouvoir suivre les cours, alors que je ne comprenais rien à l’irlandais (rires). Ma première approche du Yoga s’est faite complètement au feeling - je les voyais faire les séries d’asanas sans avoir les indications. Alors je les imitais à ma façon en écoutant les sensations que j’avais au fil des postures. C’était vraiment une approche très libre & personnelle du Yoga (rire), et puis petit à petit, la pratique est venue prendre plus de place dans ma vie, par phase plus ou moins régulière, jusqu’à ce que je suive un teacher training il y a 5 ans et que je commence à enseigner le Yoga.

L’enseignement s’est imposé à moi. Je n'avais pas imaginé enseigner, mais j’ai répondu à des demandes et de fil en aiguille cela a rempli mes journées, mes semaines, ma vie, et les enseignements tirés en furent (et le sont toujours) très nombreux!



Et Oui, depuis que j'ai commencé à pratiquer j’ai une vision d’unité de ces deux éléments que sont le corps et l’esprit, avec une conscience et une expérience beaucoup plus claire de leur connection. Les pensées qui nous habitent ont un impact évident sur le corps physique à travers une chimie très complexe. Cela rejoint d'ailleurs l’Ayurveda qui a pour principe fondateur ce lien intrinsèque entre le corps et l’esprit. J’ai moi-même pu en faire l’expérience lors de mes séjours au centre Ayurvédique BBI en Inde, et lors des stages que j’ai pu animer là-bas. Dans ma pratique et dans mon enseignement c’est quelque chose qui est très présent - j’invite souvent les élèves à réfléchir, ou en tous cas à prendre conscience de cette relation corps/esprit, notamment dans les pratiques comme le Yin Yoga où l'on est beaucoup plus dans l’introspection, la contemplation et où l'on peut observer les pensées qui surgissent quand on fait l’expérience de telle ou telle posture.


Pour résumer je dirai qu’une prise de conscience évidente et très forte s'est opérée, comprenant ainsi que le corps et l’esprit ne font qu’un, ou du moins qu’ils ont un lien très intime et que l’un agisse sur l’autre, dans les deux sens. Du coup j’invite mes élèves a bien prendre conscience de cela. En fait pour moi c’est drôle mais j’ai l’impression que j’accompagne les gens à la fois avec le Yoga et avec le Coaching, c’est juste que quand j’utilise le Yoga je les accompagne par leur corps pour agir sur leur esprit et quand je les accompagne à travers le coaching, je commence par l’esprit mais ils voient tout de suite qu’il y a un lien avec le corps. En tous cas je les emmène vers ça, donc pour moi en fait, ce lien entre le corps et l’esprit se traduit aussi par les activités que je pratique. Le Coaching et le Yoga pour moi c’est un peu comme le corps et l’esprit.


Dans une séance de coaching par exemple, on commence toujours par une petite méditation où l'on prend conscience de comment on se sent dans son corps aujourd’hui, comment on respire, et puis ensuite dans les “exercises” sur lesquels j’invite les "coachés" à réfléchir entre deux séances, il y a toujours un petit TP pratique qui est en lien avec leur corps.


Q6. Quel est ton point de vue sur la relation douleurs physiques & émotions ? As-tu observé des choses/phénomènes au cours de tes années d'enseignement de Yoga ou dans tes expériences personnelles ?


S: Pour rejoindre la question précédente, je pense que les émotions et les douleurs physiques sont intimement liées. Déjà dans le language c’est assez marrant de voir qu’il y a beaucoup d’expressions qui traduisent ça, par exemple quelqu’un qui est épuisé, stressé et qui dit qu’il en a plein le dos, qu’il a pas le temps de souffler et qui a effectivement le dos bloqué. Pour moi les douleurs physiques sont clairement des messages que le corps envoie pour faire prendre conscience à l’individu des dérèglements ou déséquilibres qui sont installés dans sa vie.

Q7. Si tu étais une posture de Yoga, laquelle serais-tu et pourquoi ? (pas nécessairement la pose dans laquelle tu es la plus à l'aise, mais celle qui résonne le plus avec ton être et/ou ton histoire)


S: J’aimerais être... Savasana (rires). Pourquoi? Parce que pour moi c’est la posture la plus difficile du “catalogue” dans le sens ou elle invite à un niveau d’abandon et de lâcher prise ultime et qui est ce vers quoi j’aimerais tendre. C’est très personnel. c’est l’apprentissage permanent du lâcher prise. C’est pas la pose la plus sexy mais c’est la plus difficile. Je le le dis d’ailleurs souvent à mes élèves et ça les fait rigoler, parce que tu as l’air d’être simplement allongé là, sur ton tapis, alors qu'en fait pour exprimer vraiment la posture il doit se passer quelque chose qui est invisible à l’œil nu, mais qui est très puissant à l’intérieur.


Q8. Si tu pouvais donner un conseil à la Stéphanie de 20 ans, qu'est-ce que ce serait?


S: Alors à la fois j'ai envie de lui donner des conseils (et il y en a plus d'un), et en même temps je trouve que ce sont les expériences par lesquelles je suis passée qui ont fait qui je suis aujourd'hui, et cela inclut les maladies, les deuils, tous les moments difficiles que j'ai traversé et qui ont été des leçons en fait. Je pense que les conseils sont supers, mais selon moi, vivre une expérience c'est encore plus instructif. Donc je lui dirai surtout que je l'aime, voilà.

Q9. Si tu avais une minute avec ton futur toi, quelle question aimerais-tu lui poser ?


S: Je suis pas sûre que j'aimerai poser des questions à mon futur moi. J'ai envie d'avancer du mieux que je peux en étant ouverte à tout ce qui se présente, en apprenant de mes erreurs. J'ai envie surtout de faire de belles expériences, de profiter de ma fille, de mes petits-enfants tout simplement. Donc je pense que ce serait plus un moment de partage l'une avec l'autre, à méditer ensemble plutôt qu'à parler - haha.

Q10. Y a t-il quelque chose dont tu n'as pas encore fait l'expérience et aimerait essayer ?


S: Là tout de suite rien je n'ai rien de spécifique qui me vient en tête, mais il y a sûrement plein de choses que je n'ai pas encore vécu et que j'aimerais essayer et tester. C'est juste que je ne peux pas les nommer maintenant parce que j'ai une espèce de curiosité ouverte pour ce que je pourrais avoir encore à vivre ;) Donc oui, il y a sûrement un tas d'expériences qui m'attireraient beaucoup mais je les laisse venir à moi. Et disons que tout ce dont je voudrais faire l'expérience, je l'ai déjà fait. Il y avait quelque chose qui était très fort pour moi c'était le fait de devenir maman. Je suis une jeune maman de 4 mois et c'est un merveilleux bouleversement qui m'amènera encore j'en suis sure beaucoup d'expériences nouvelles. Donc voila, c'est donc aussi tout cela que j'ai hâte de vivre. Pour résumer je dirai que j'aimerai continuer à faire l'expérience de la maternité, continuer à faire l'expérience de l'accompagnement des gens à travers le Yoga et le Coaching, continuer de faire l'expérience d'être une femme auprès de mon mari, continuer de faire l'expérience de moments partagés avec ma famille, mes amis. Continuer de vivre ma vie en fait (rires), une vie qui m'apprend tous les jours - continuer à apprendre à travers ces expériences en faisant du mieux que je peux pour moi et pour les autres :)

Un grand MERCI Stéphanie pour ce moment de partage et pour être le bel être humain que tu es.




Si vous souhaitez suivre les aventures de Steph, retrouvez-la sur:



MAY YOU ALL HAVE A BEAUTIFUL END OF THE WEEK!


ABOUT

THE BLOG

THE SHOP

COLLECTIONS

To receive FREE tips and stay up to date with our latest News & Events!

  • Facebook
  • Instagram

 ALL RIGHTS RESERVED - © 2020 WAKEUP TO LIFE